Le Génépi : une plante rare pour une liqueur d’exception

C’est une liqueur de Génépi artisanale, biodynamique, et de grande qualité que la Ferme Véronique propose à ses clients.

Une plante savoyarde rare et délicate : le génépi et ses variétés


Petite plante courte dont les tiges florifères portent à leur sommet un corymbe de fleurs d'un beau jaune doré, le génépi pousse sur les sommets alpins. C'est une armoise tout comme l'absinthe. Cette dernière, appelée également "fée verte", a été interdite en France de 1915 à 1988, date où elle fut à nouveau autorisée à la condition de ne pas excéder 35 mg de thuyone par litre d'alcool.

Il faut un savoir-faire spécifique pour cultiver certaines variétés de génépis, plus rares et plus fragiles. La Ferme Véronique, de la graine à la cueillette, cultive trois variétés existantes de génépis des Alpes françaises :

  • Le génépi jaune (artemisia mutellina),
  • Le génépi gris ou génépi femelle (artemisia glacialis),
  • Le génépi noir ou génépi mâle (artemisia génipi).

De ses pentes escarpées naît un savant mélange patiemment mis au point dans les recettes héritées des Anciens et peaufinées avec rigueur jusqu’à l’obtention d’une liqueur de qualité haut-de-gamme tirant à 41,5° d’alcool. Pas de place à l’improvisation ni au grain de folie. La liqueur contient exclusivement quarante brins de génépi par litre d’eau-de-vie, sans autre ajout quel qu’il soit. Elle répond au respect de la réglementation concernant la thuyone (35mg/l maximum) en exhalant ses subtils arômes.

 

L'Absinthe de Serraval

Fontaine à Absinthe